La petite sirène

La petite sirène vivait sous la mer auprès de son père, le roi de la mer, de sa grand-mère et de ses cinq sœurs. Lorsqu’une sirène atteignait l’âge de qDISNEY PRINCESS CHALLENGE  #4: Favorite Song (Instrumental)  - Fireworks/Jig (from the Little Mermaid) (Tied)   The part where she sees the ship and fireworks, and she watches Eric in the ship.: uinze ans, elle était autorisée à nager jusqu’à la surface pour contempler le monde extérieur. Lorsque la petite sirène atteignit enfin cet âge, elle se rendit à la surface de la mer où elle aperçut un navire à bord duquel se trouvait un beau prince de son âge. Une tempête se déclencha, le navire chavira et le prince tomba à l’eau. La petite sirène le sauva en le ramenant, inconscient, au rivage. Une jeune femme surgit à ce moment et la sirène s’éclipsa. Le prince, à son réveil, aperçut la jeune femme et pensa que cette dernière l’avait sauvé.

La petite sirène voulut, elle aussi, avoir une âme éternelle. « Pour cela, lui dit sa grand-mère, tu dois te faire aimer et épouser d’un homme. »

Résolue à séduire le prince, la petite sirène alla trouver la sorcière des mers. Celle-ci lui remit un philtre qui transformerait sa queue de poisson en jambes d’être humain. Pour prix de ce service, la sorcière exigea de la sirène sa voix ariel human cosplay - Google Search: magnifique et elle lui coupa la langue. « Si tu échouais et que le prince en épouse une autre, dit la sorcière, à l’aube de ce mariage, ton cœur se briserait et tu ne serais plus qu’écume sur la mer. » La petite sirène nagea jusqu’à la côte et là, assise sur la grève, but le breuvage. Elle ressentit une terrible douleur comme si la lame d’une épée la traversait et s’évanouit.

À son réveil, le prince se tenait devant elle, il la prit par la main et la conduisit au palais. À chaque pas, comme la sorcière l’en avait prévenue, il lui semblait marcher sur des couteaux aiguisés. Le prince, jour après jour, s’attachait à la petite sirène, mais il ne pouvait oublier la jeune fille qui, croyait-il, l’avait sauvé et qu’il n’avait plus revue depuis ce moment.

Un jour, le prince fut contraint par ses parents d’épouser une princesse. Il déclara à la petite sirène qu’il préférerait l’épouser mais qu’il se devait d’aller rencontrer sa promise. Là, il découvrit que la princesse était la jeune fille du couvent qui l’avait trouvé sur le rivage. Le prince en tomba instantanément amoureux et annonça leur mariage.

Sur le navire du retour, alors que le prlittle mermaid art - Buscar con Google: ince s’enivrait de l’amour de la princesse, la petite sirène en proie au plus grand désespoir contemplait la nuit. Elle guettait à l’orient la lueur rose de l’aube qui signifierait sa mort. Soudain, la petite sirène aperçut ses sœurs à la surface de la mer. « Si tu frappais au cœur le prince avec ce couteau, lui dirent-elles, tu redeviendrais sirène et pourrais vivre avec nous. » Mais la petite sirène ne put se résoudre à tuer le prince : elle se jeta dans la mer mais au lieu de se transformer en écume, elle rejoignit les « filles de l’air » pour sa bonne action.

La chasse aux sorcières

The Burning Times: The Witch Hunts, Trials, and Massacre in Europe: Je ne vais pas entrer dans les détails car ce thème est pris par mes camarades, mais en gros la chasse aux sorcières est la poursuite, la persécution et la condamnation de personnes accusées de pratiquer la sorcellerie. Elle se rencontre à toutes les époques et dans toutes les grandes civilisations, mais ce mouvement connait son apogée des années 1560-1580 aux années 1620-1630 en Europe jusqu’à sa remise en cause progressive par le christianisme, puis par la culture scientifique et technologique.

La fée Morgane

Vign_fee106: La fée Morgane est un personnage du cycle arthurien, dans lequel elle est la demi-sœur — occasionnellement la sœur — magicienne du roi Arthur. Personnage positif à l’origine, elle est présentée ensuite comme une adversaire du roi, de sa femme Guenièvre et des chevaliers de la Table ronde.

Chez Geoffroy de Monmouth, c’est la principale des neuf enchanteresses qui accueillent Arthur à Avalon après la bataille de Camlann ; chez Chrétien de Troyes, elle est une sœur d’Arthur, magicienne et guérisseuse coopérant avec son frère. C’est à partir du Lancelot-Graal que son personnage se précise. Elle devient l’adversaire d’Arthur, fille d’Ygraine et de Gorlois, sœur d’Élaine et de Morgause, demi-sœur ( par sa mère d’Arthur et femme ( souvent infidèle) du roi Urien de Gorre (avec qui elle ne s’entend pas et dont elle a un fils, Yvain). Merlin est son maître de magie.

Dans les adaptations modernes de la légende arthurienne, elle remplace quelquefois Morgause, beaucoup moins connue qu’elle, comme mère de Mordred, fils incestueux d’Arthur. Elle y est présentée comme une séductrice maléfique, mais aussi parfois comme un personnage positif incarnant un pouvoir féminin désapprouvé par la société médiévale.

Poucette

Hans Christian Andersen "Thumbelina" Illustrator Natalia Akimova: Une femme en mal d’enfants implore le Ciel de lui venir en aide. Un beau jour, une bonne sorcière entend son appel et dépose à son insu une graine. S’étonnant de la provenance de cette graine, la femme la plante néanmoins : une fillette minuscule sortira de la fleur. Elle décide d’appeler l’enfant Poucette, car elle n’est pas plus haute qu’un pouce.

Un soir, alors que la Petite Poucette est endormie dans la coquille de noix qui lui sert de berceau, elle est enlevée par un crapaud qui souhaite l’offrir en mariage à son fils. Elle parvient cependant à s’échapper en montant sur un tapis de lys voguant à la surface de la rivière voisine. La repérant de loin, un hanneton fond sur elle et la fait prisonnière ; il la montre à ses congénères qui, dégoûtés par l’apparence de Poucette, le rejettent. Dépité, le hanneton finit par s’en débarrasser au pied d’un arbre.

Les premières bourrasques annonçant l’hiver soufflent. La Petite Poucette peine à lutter contre le froid dans ses haillons. Blottie dans un tas de feuilles, elle remarque une hirondelle qui s’est cassé une aile. Poucette la soigne malgré la rudesse du climat, permettant ainsi à l’hirondelle de partir dans lHans Christian Andersen "Thumbelina" Illustrator Natalia Akimova: es pays chauds et ainsi de sauver sa vie. Elle cogna à la porte d’un rat des champs qui lui accorde l’asile ; en échange, elle devra servir de bonne à tout faire. L’hiver passe, Poucette et le rat se lient d’amitié. Quelques mois plus tard, le rat lui suggère au cours d’une conversation inopinée d’épouser le voisin, une taupe. Ce projet n’étant pas du tout du goût de l’intéressée, elle proteste : le rat la menace de la mordre si elle ne se plie pas à sa volonté. Paniquée, elle s’enfuit de la maison.

susan jeffers illustrator: Dans sa fuite, elle rencontre par hasard l’hirondelle qu’elle avait soignée dans les premiers jours de l’hiver. L’hirondelle l’emporte sur son dos très loin jusqu’à un champ de fleurs. Là, la Petite Poucette rencontre un prince des fleurs, de la même taille qu’elle. Les deux êtres se marient ; en cadeau de noces, la Petite Poucette se voit offrir des ailes pour accompagner son mari lors de ses voyages de fleur en fleur : elle sera désormais Maja, princesse des êtres des fleurs.

Alexandre Dumas

Alexandre Dumas (dit aussi Alexandre Dumas père) est un écrivain français né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts (Aisne) et mort le 5 décembre 1870 à Puys, près de Dieppe (Seine-Maritime). La paternité de certaines de ses œuvres lui est contestée.Description de cette image, également commentée ci-après Dumas fut ainsi soupçonné par plusieurs critiques de son époque d’avoir eu recours à des nègres littéraires, notamment Auguste Maquet. Toutefois les recherches contemporaines ont montré que Dumas avait mis en place une coopération avec ce dernier : Dumas s’occupait de choisir le thème général et modifiait les ébauches de Maquet pour les rendre plus dynamiques. On ne peut donc lui nier la paternité de son œuvre, même s’il a été aidé.

Les frère Grimm

Les frères Grimm: Jacob Ludwig Karl Grimm (né le 4 janvier 1785 à Hanau en Hesse-Cassel et mort le 20 septembre 1863 à Berlin en Prusse) est une importante figure littéraire, conteur, linguiste, philologue allemand, connu pour avoir rassemblé des contes européens avec son frère Wilhelm et contribué à la rédaction du Deutsches Wörterbuch. Son travail lui a valu une reconnaissance de ses pairs en tant que figure importante de la littérature allemande, notamment en appliquant la méthode historique aux travaux littéraires

Wilhelm Carl Grimm (né le 24 février 1786 à Hanau en Hesse-Cassel et mort le 16 décembre 1859 à Berlin en Prusse) est un conteur, linguiste, philologue allemand, connu pour avoir rassemblé des contes européens avec son frère Jacob et contribué à la rédaction du Deutsches Wörterbuch.Wilhelm Grimm naquit en 1786 dans une famille protestante allemande, ses parents Philip et Dorothea, eurent neuf enfants, dont six survécurent. Wilhelm et son frère Jacob étaient les aînés. Son père meurt à l’âge de 45 ans et sa mère l’envoie avec Jacob auprès de leur tante à Cassel. Wilhelm et son frère étudient le droit à l’université de Marbourg. Un de leurs professeurs, Friedrich Carl von Savigny, leur ouvre sa bibliothèque privée et leur fait découvrir les auteurs romantiques.

La Befana

La Befana, vieille fée de Noël qui apporte des Italian Christmas La Befana Doll house Miniature by LoreleiBlu: cadeaux aux enfants italiens. Les contes ont popularisé la figure de la fée Carabosse, ou vieille fée, antithèse de la fée marraine, qui maudit les nouveau-nés. Cependant, les vieilles fées se rencontrent également dans le folklore français, où si elles semblent éternellement vieilles, elles ne se révèlent pas toujours maléfiques. Pierre Dubois en cite plusieurs en Europe, comme la Befana.

Les mauvaise fées(ou les sorcières)

Tinker Bell — possibly, the quintessential faery. As characterized by J. M. Barrie in Peter Pan, she exhibits so many traditional faery qualities: we first experience her as a small glow of pure light; her form is only visible when stationary; she is described as “still growing.” So, like all faeries, she is in a state of flux and transformation. She is dressed in a skeleton-leaf dress, indicating that she is not only connected to nature but also inner nature: Les contes ont popularisé la figure de la fée Carabosse, ou vieille fée, antithèse de la fée marraine, qui maudit les nouveau-nés. Cependant, les vieilles fées se rencontrent également dans le folklore français, où si elles semblent éternellement vieilles, elles ne se révèlent pas toujours maléfiques. Pierre Dubois en cite plusieurs en Europe, comme la Befana.

Peau d’Âne

Un Roi et une Reine vivent heureux avec leur fille. Mais un jour, la Reine meurt et le Roi décide de se remarier. Le Roi tombe alors amoureux de sa propre fille. Désespérée, celle-ci court se réfugier chez sa Marraine la Fée. Elle lui conseille de demander au Roi toutes sortes de choses impossibles. Comme le Roi satisfait toujours ses désirs, elle s’enfuit très très loin du château, coiffée de sa peau d’âne.

Elle est recueillie par une femme qui la fait nettoyer la porcherie et s’occuper des cochons. Mais tous les dimanches, elle revêtit une de ses magnifiques robes. Le prince la voit et en tombe tellement amoureux qu’il devient malade.Il demande à ce qu’elle lui fasse un gâteau. Elle obéit et fait tomber sa bague dans la pâte. Il fait ensuite essayer la bague à TOUTES les jeunes filles du royaume.

Et quand vient le tour de Peau d’Ane, la bague lui va à merveille.Elle épouse le prince et son père lui pardonne.

Blanche-Neige

Une reine se désolait de ne pas avoir d’enfant. Un jour d’hiver, alors qu’elle était degans claire - Google zoeken: assise près d’une fenêtre au cadre d’ébène, elle se piqua le doigt en cousant et quelques gouttes de sang tombèrent sur la neige. « Ah ! » se dit la reine, « Si j’avais un enfant, au teint blanc comme la neige, au levres rouge comme le sang et aux cheveux noirs comme le bois d’ébène ! ».

Peu de temps après, elle mourut en accouchant d’une petite fille nommée Blanche-Neige. Le roi prit une nouvelle épouse, belle mais méchante, orgueilleuse et jalouse de Blanche-Neige. Son miroir magique lui répétait qu’elle était la plus belle femme du royaume, jusqu’au jour où il dut reconnaître que Blanche-Neige était deveRésultats de recherche d'images pour « blanche neige »nue plus belle que sa marâtre. La reine demanda alors à un chasseur d’aller tuer l’enfant, mais l’homme se contenta de l’abandonner dans les bois. Errant dans la forêt, Blanche-Neige découvrit une petite maison où elle entra se reposer. C’était la demeure des sept nains qui, apitoyés par son histoire, acceptèrent de la cacher et de la loger comme servante.

La méchante reine, apprenant grâce au miroir que Blanche-Neige était toujours vivante, essaya par trois fois de la faire mourir. La troisième fBenjamin Lacombe’s Blanche Neige: ois, déguisée en paysanne, elle trompa la vigilance de la jeune fille et réussit à lui faire croquer une pomme empoisonnée. Blanche-neige tomba inanimée. Affligés, les nains lui firent un cercueil de verre qu’ils déposèrent sur une colline afin que toutes les créatures puissent venir l’admirer.

Un prince qui chevauchait par là en tomba amoureux. Il obtint des nains la permission d’emporter le cercueil. Mais en route un porteur trébucha, délogeant le morceau de pomme coincé dans la gorge de la jeune fille qui se réveilla. Le prince lui demanda sa main. Invitée au mariage, la méchante reine fut condamnée à danser avec des chaussures de métal chauffées au rouge jusqu’à ce que mort s’ensuive.

P-S: C’est fou! Il suffit qu’une femme soit si avide de la beauté au point de tué pour que l’on la traite de sorcière. Il faut retenir que il ne faut pas s’attacher à des choses éphémères telles la beauté et la jeunesse. La patience et l’humilité sont toujours récompensées, alors que la vanité peut mener à la chute.